Les croisières: Est-ce une bonne affaire?

123

Mercredi à l’émission O’Leary le midi, nous avons parlé de la saison des croisières qui s’amorce au Québec et à Gaspé.

Depuis 4 ans, l’industrie des croisières internationales est en constante croissance sur le Saint-Laurent et notre région n’y échappe pas.

Sur les 9 escales au Québec, celle de Gaspé se retrouve au 4iem rang, ce qui en fait l’une  des plus prisées par les croisiéristes, après Montréal, Québec et Saguenay.

L’un des navires les plus en demande, le Quenn Mary 2, s’arrêtera à nouveau à Gaspé. Seulement deux autres villes au Québec vont recevoir sa visite, soit Québec et Saguenay.

Quel a été le chemin parcouru par Escale Gaspésie, depuis son entrée dans le circuit des croisières en 2008?

Quelles sont les retombées économiques de cette activité pour la région et le Québec?

Comment Escale Gaspésie est-elle perçue par les autres villes qui sont dans le circuit? Que font les autres ports d’escales pour attirer les lignes de croisières.

Nous avons parlé avec le directeur de l’Association des croisières du Saint-Laurent, René Trépanier:

 

Nous parlons avec Préscila Némey, responsable du dossier croisière à Promotion Saguenay, qui précise l’importance du développement des croisières pour leur région.

 

Enfin, le chef d’Escale Gaspésie, Stéphane Sainte-Croix, explique quels sont les points importants liés à l’arrivée des croisières dans la région et les faits saillants pour cette année:

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE