Des travaux inadéquats au quai de Ste-Thérèse, selon les pêcheurs

1981

Les pêcheurs de Ste-Thérèse-de-Gaspé demandent à Pêches et Océans Canada de modifier le havre de l’endroit, peu de temps après que des réfections aient été effectuées, cette année.

La nouvelle configuration du quai ne plaît pas aux 60 pêcheurs, qui ont d’ailleurs signé une pétition en ce sens. Pour eux, l’entrée du havre n’est pas adéquate, non sécuritaire et difficile d’accès. Les travaux amorcés en novembre l’an dernier, consistait à agrandir le bassin extérieur et élargir le chenal reliant les deux bassins.

La pétition a été déposée au conseil des maires de la MRC du Rocher Percé, la semaine dernière.

La préfète, Nadia Minassian, se range de leur côté. Elle croit que les ingénieurs de Pêches et Océans auraient dû consulter les usagers avant d’entreprendre les travaux.

 

Nadia Minassian sent tout de même que la demande chemine bien au sein du gouvernement fédéral.

 

Selon l’administration portuaire de Ste-Thésèse-de-Gaspé, le quai accueille jusqu’à 70 bateaux et près de 900 personnes y travaillent. On estime les retombées économiques à plus de 50 M$ pour les entreprises qui gravitent autour.

LAISSER UN COMMENTAIRE