Sylvain Roy réclame plus d’agents de la faune

81

L’inaction du gouvernement libéral met en danger tout le secteur faunique, croit le député de Bonaventure, Sylvain Roy.

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière de Forêts, de la Faune et des Parcs demande au ministre Luc Blanchette de réembaucher des agents de la faune afin de protéger ce secteur économique qui représente des retombées de 1,6 milliard de dollars.

Il rappelle que le commissaire au développement durable a déposé un rapport très critique sur la gestion de la faune au Québec, notamment avec la baisse du nombre des agents de protection de la faune. Ces derniers sont passés de 426 en 2011 à 374 en 2016.

Selon Sylvain Roy, la diminution des agents contribue à l’installation d’un climat malsain dans les forêts du Québec.

 

Le député rappelle aussi que l’augmentation fulgurante du prix des permis de pêche et de chasse annoncée en avril 2015 devait servir à l’embauche d’agents sur le terrain. Force est de constater que le gouvernement a manqué à sa parole.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE