Sommet sur le transport aérien : Québec veut une meilleure accessibilité

88

Les intervenants du monde du transport aérien régional convergeront le 2 février 2018 pour un sommet québécois à Lévis.

C’est le ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand, qui sera en charge de l’événement qui vise à améliorer l’accessibilité au transport aérien. En conférence hier, il a souligné que le prix du billet Sept-Îles-Montréal est plus cher qu’un billet d’avion sur un vol international. Or, il considère que le transport aérien est un enjeu pour plusieurs régions qui sont éloignées de bons nombres de services.

Du 15 mai au 18 septembre, 2 co-présidents écouteront les réflexions et les pistes de réflexions de la population et des administrations des aéroports de chacune des régions pour préparer des échanges constructifs lors du sommet. Les entreprises de transport aérien qui ont des lignes régulières et qui font du nolisement seront aussi entendues en consultations sectorielles.

Pierre Arcand souligne que le Sommet sur le transport aérien régional tombera à point, puisque les compagnies aériennes lorgnent vers l’extérieur des grands centres en ce moment.

 

Le ministre des Transports, Laurent Lessard, reconnaît pour sa part qu’il y a des besoins importants dans les aéroports.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Pour un vol Gaspé — Calgary c’est 2500$ pour deux personnes .
    Pour un vol Quebec— Calgary c’est 1150$ pour deux personnes par Air canada ou west jet.
    Donc un départ de Gaspé c’est 1350$ de plus donc on choisit de partir de Québec et la ville va
    profiter de deux couchers plus les repas .
    En plus si il y a du brouillard ou des forts vents le vol sera remis avec tous les inconvénients si
    on part de Gaspé.

LAISSER UN COMMENTAIRE