Réouverture du rail jusqu’à Gaspé : Le gouvernement fait la sourde oreille

183

Le député de Bonaventure constate que les arguments en faveur de la réparation du rail jusqu’à Gaspé ne se rendent pas aux oreilles des fonctionnaires du ministère des Transports.

Sylvain Roy ressort déçu de sa rencontre, cette semaine, avec les fonctionnaires, le sous-ministre et le ministre des Transports, Laurent Lessard. Le ministre responsable des dossiers gaspésiens au gouvernement, Sébastien Proulx, était également présent.

Ils ne se seraient pas montrés convaincus de vouloir assurer un avenir au tronçon New Carlisle-Gaspé, pour permettre à LM Windpower de transporter ses pales ou à Ciment McInnis d’acheminer une partie de sa production par wagon.

 

Le député note que la zone industrialo-portuaire de Gaspé ne sera jamais pleinement efficace sans transport ferroviaire à proximité.

 

Selon le député péquiste, le gouvernement du Québec, qui est propriétaire du chemin de fer, s’apprêterait tout de même à injecter des sommes pour la réfection du rail jusqu’à New Carlisle. VIA Rail pourrait alors de nouveau transporter des passagers après Matapédia.

Ni le ministre Lessard ni le ministre Proulx n’ont voulu nous accorder une entrevue sur le sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE