La population de fous de Bassan se stabilise sur l’île Bonaventure

100

La colonie de fous de Bassan de l’île Bonaventure se stabilise, depuis quelques années.

C’est ce que révèle le plus récent inventaire aérien réalisé par des chercheurs de l’Université du Québec à Rimouski et le Service canadien de la faune.

Dans les dernières années, un problème au niveau du succès de reproduction de l’espèce avait occasionné une diminution importante de la population de fous de Bassan sur l’île Bonaventure. Le directeur du parc, Rémi Plourde, affirme que la situation s’est améliorée depuis 2012.

 

L’inventaire a également permis de faire une estimation de la taille de la colonie.

 

Selon les chercheurs, le réchauffement de la planète serait en grande partie responsable de la diminution de la population entre 2009 et 2012. Cette situation obligeait les oiseaux à se déplacer sur de plus grande distance et à plonger plus profondément dans l’eau pour attraper leur nourriture.

La présence de fous de Bassan en zone habitée a été observée dans les dernières années. Rémi Plourde mentionne qu’il est préférable de ne pas intervenir dans de telles situations.

 

La saison du parc national de l’île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé débute lundi prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE