Le phare de Pointe-à-la-renommée fête les 20 ans de son rapatriement

188

Cet été marquera le 20e anniversaire du rapatriement du phare de Pointe-à-la-Renommée.

Le phare historique, situé sur les côtes de L’Anse-à-Valleau, a été fermé en 1975. La Garde côtière a décidé de l’exiler dans le port de Québec en 1981. La présidente du Comité local de développement de l’endroit, Blandine Poirier, affirme que la Ville de Gaspé aurait pu décider, à l’époque, de le conserver sur son site initial.

 

Il aura fallu 5 ans à un comité pour convaincre la Garde côtière de ramener l’installation maritime sur son site naturel. C’est finalement le 3 novembre 1997 que le phare a retrouvé son emplacement initial. Blandine Poirier mentionne que le transport du phare a coûté plus de 125 000$.

 

La démarche pour le retour de ce joyau de l’histoire maritime à L’Anse-à-Valleau a d’ailleurs inspiré d’autres organismes qui souhaitent rapatrier certaines pièces historiques de la Gaspésie.

 

Le site historique relate l’histoire de la 1re station radio maritime en Amérique du Nord, installée par Marconi en 1904. Des expositions permettent aux visiteurs de découvrir ce qu’était la vie des opérateurs radio, des gardiens de phare et de leurs familles.

Le rapatriement du phare sera souligné le 4 août prochain, dans le cadre de la programmation du Festival Musique du Bout du Monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE