Les personnes hémodialysées s’organisent pour obtenir des services à domicile

227

Le combat des personnes atteintes d’insuffisance rénale pour une plus grande accessibilité aux soins d’hémodialyse en région se poursuit.

Réunis à Sainte-Anne-des-Monts cette fin de semaine en compagnie d’autres patients comme Jean Lapointe de Gaspé et d’intervenants, Cyrille Gibeault et sa partenaire dans ce combat, Lucie Provencher, ont jeté les bases des prochaines actions à réaliser dans cette démarche.

 

Cyrille Gibeault estime qu’il est dans l’intérêt de toutes les personnes hémodialysés de pouvoir recevoir des soins à domicile plutôt que de devoir se déplacer trois fois par semaine à Rimouski ou à Chandler à plusieurs centaines de kilomètres de distance.

 

Selon Lucie Provencher, les besoins sont grands et les services que pourrait offrir la fondation pourraient être larges.

 

Cyrille Gibeault, Jean Lapointe et Lucie Provencher souhaitent que le ministre de la Santé Gaétan Barrette tende une oreille attentive à leurs revendications, mais aussi à celles de tous les hémodialysés qui n’ont pas toujours la force de le faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE