Les militants péquistes de Gaspé travaillent sur leur nouvelle plateforme électorale

52

L’Association péquiste de Gaspé ressort de son congrès avec 8 propositions pour bonifier le programme du parti.

Les militants du Parti Québécois ne s’étaient pas rassemblés de la sorte depuis 6 ans. Avant chaque élection, normalement, la plateforme électorale est mise à jour. Les membres de chaque circonscription sont alors invités à faire des suggestions d’ajouts ou de modifications pour bien représenter les intérêts des citoyens de leur territoire.

À Gaspé, une vingtaine de personnes ont fait ce travail de priorisation, dimanche dernier. La présidente de l’association, Marina O’Connor, explique d’abord que la question des transports a été mise de l’avant.

 

Une proposition concernant la gouvernance régionale a aussi été élaborée, pour que les citoyens reprennent leur place dans les espaces démocratiques.

 

Les militants demanderont également à ce que le volet sur les pêches et l’aquaculture, inclus à même le chapitre sur l’autonomie alimentaire, devienne un chapitre à part entière.

Une rencontre régionale, regroupant les circonscriptions de Gaspé, de Bonaventure et des Îles-de-la-Madeleine, sera organisée en juin. Il faudra alors faire un autre effort de priorisation et sélectionner seulement 8 propositions sur les 24 identifiées au total dans les 3 comtés.

Ces recommandations seront enfin présentées au congrès provincial du PQ, qui aura lieu l’automne prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE