Le Micmac Gary Metallic s’oppose ouvertement aux activités de Junex en Gaspésie

322

Le chef du conseil traditionnel du 7e district Mik’ma’ki  joint sa voix aux opposants de Junex, sur la Pointe Gaspésienne.

Gary Metallic, demeurant à Listuguj, s’est rendu au Camp de la Rivière, en fin de semaine, pour lui offrir son soutien. Le lieu compte entre 20 et 40 militants environnementalistes, depuis sa mise en place il y a 2 semaines, aux abords de la route 198, près de l’entrée menant au puits Galt 4.

Le chef affirme la souveraineté micmaque complète et inviolable sur le territoire ancestral où Junex détient des permis d’exploration d’hydrocarbures, en référant à la Proclamation royale de 1763.

Son souhait est de protéger la terre, l’eau, la faune et la flore des activités de la compagnie. Il se rendra à nouveau au Camp de la Rivière ce vendredi pour discuter avec les militants. Il espère créer une vaste coalition incluant des autochtones et des allochtones sensibles à l’environnement.

Pour ce qui est de la Nation Micmac de Gespeg, sa position sur le développement des hydrocarbures sera prise en septembre, lors d’une rencontre régionale avec les communautés de Gesgapegiag et de Listuguj.

Gary Metallic se dit pour sa part indépendant de ces 3 communautés autochtones reconnues par le gouvernement fédéral.

LAISSER UN COMMENTAIRE