Manifestation : Les travailleurs de la RAC2 sur la sellette

2197

Une vingtaine de personnes ont manifesté ce midi devant les locaux de la RAC2, un des derniers centres transitoires spécialisés pour des personnes ayant un problème de déficience mentale à Gaspé.

Les représentants syndicaux, des employés du milieu et des membres de la famille de certains résidents de ce centre de réadaptation ont manifesté leur opposition à la décision du CISSS de la Gaspésie de transférer la gestion de la RAC2 au privé.

Pour le moment, le CISSS n’est pas en mesure de dire combien de postes seront abolis à la suite de cette transformation, mais la trentaine de travailleurs de la RAC2 sont sur la sellette. Écoutons Josianne Coulombe, une éducatrice spécialisée engagée il y a un mois :

 

Le CISSS de la Gaspésie a l’intention de transférer cette clientèle vers des résidences intermédiaires, les R.I, dans le jargon.

 

De son côté, Céline Cassivi, employée à la RAC2 et vice-présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs du centre de réadaptation de la Gaspésie estime qu’il est inacceptable de fermer cette ressource essentielle à Gaspé.

 

C’est effectivement l’inquiétude d’un des manifestants qui craint de voir sa sœur âgée de 74 ans être relocalisée trop loin de chez lui, après la restructuration de cette résidence d’assistance continue.

LAISSER UN COMMENTAIRE