Lent redressement du stock de maquereau

105

Le stock de maquereau du sud du golfe St-Laurent est toujours dans un état critique, selon l’évaluation scientifique de Pêches et Océans Canada.

Le dernier relevé des œufs effectué en juin se traduit par une biomasse de 50 mille tonnes, contre plus de 750 mille dans les années 1980.

Le biologiste Thomas Doniol-Valcroze note à ce propos que c’est quand même une augmentation de plus du double par rapport à 2012.

 

 

Cela dit, Pêches et Océans a observé un très grand nombre de petits maquereaux dans ses relevés scientifiques de poissons de fond réalisés en juin 2015.

Il précise que ce n’est que cette année qu’on pourra vérifier la force de ce signal.

 

 

En novembre 2016, le quota de huit mille tonnes de maquereaux a été atteint.

D’ailleurs, selon les analyses de risques de l’impact de la pêcherie sur le stock, le biologiste est d’avis que ce taux de prises admissibles reste élevé pour un stock en situation critique, et ce, même s’il permet à la population de continuer à croître.

LAISSER UN COMMENTAIRE