Impacts importants des centres de recherche collégiaux sur le développement

90

Les centres de recherche contribuent activement au développement économique des régions et la Gaspésie ne fait pas exception.

C’est ce qu’affirme Mathieu Vigneault, président-directeur général de Trans-Tech, qui regroupe les 49 centres collégiaux de transfert de technologie et de pratiques sociales novatrices que l’on retrouve au Québec. Il participait au Colloque scientifique annuel du CIRADD, qui avait lieu mercredi au campus de Carleton.

Mathieu Vigneault croit que la Gaspésie fait très bonne figure en matière de recherche, avec trois centres situés sur son territoire, soit le CIRADD, le TechnoCentre éolien et Mérinov.

Même si l’économie traditionnelle a toujours sa place pour le développement de la région, il rappelle que les centres de recherche ont collaboré avec plus de 250 entreprises pour la création de plus de 100 emplois.

Alors que le CIRADD contribue à sensibiliser les jeunes à une carrière scientifique, le Technocentre Éolien et Mérinov sont directement impliqués dans deux sphères de l’économie gaspésienne, soit l’éolien et les pêches.

 

De plus, le colloque scientifique est une occasion de constater sur le terrain l’intérêt des jeunes pour la science.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE