La hausse du niveau de la mer sera plus marquée dans l’Est

112

La hausse du niveau des océans affectera plus particulièrement l’Est-du-Québec, selon les plus récentes données de la National Oceanic and Atmospheric Administration.

La hausse moyenne appréhendée sur la planète se situe entre 30 centimètres et 2,5 mètres.

La chercheuse indépendante en environnement et changements climatiques, Ursule Boyer-Villemaire, explique que le golfe et l’estuaire du Saint-Laurent devraient connaître une augmentation encore plus significative du niveau de ses eaux, d’ici 2100.


Rappelant qu’environ 400 mille personnes vivent à moins de cinq kilomètres des côtes dans la région, elle mentionne que, selon une étude réalisée en 2015 par Ouranos et l’UQAR, on estime les pertes liées à l’érosion des berges à 1,5 milliards de dollars, d’ici 2065.

Ursule Boyer-Villemaire invite les gens à transmettre toute information ou photographie pertinente afin de documenter les effets des changements climatiques, sur sa page Facebook Surveillance côtière Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE