Des Gaspésiens repensent le Parti Québécois

122

Les gens de Gaspé ont pu s’exprimer, hier, sur le renouvellement du Parti Québécois.

Le conseiller spécial, Paul St-Pierre Plamondon, était au Brise-Bise en soirée pour écouter les commentaires autant des militants que de la population en général. Plus tôt cette semaine, il était aussi à Carleton, Bonaventure et Chandler.

Il retient des discussions que les Gaspésiens vivent un grand sentiment d’abandon, de la part du gouvernement.

 

En ce qui concerne le parti, les participants ont semblé nostalgiques, selon Paul St-Pierre Plamondon.

 

Les citoyens de la circonscription de Gaspé ont été consultés souvent ces derniers jours, avec la venue du chef du PQ et la tenue du congrès. Par contre, Paul St-Pierre Plamondon explique en quoi sa démarche est différente.

 

Une cinquantaine d’étudiants du cégep ont aussi été rencontrés par l’ancien candidat à la chefferie du Parti Québécois.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est René Lévesque lui-même qui a dit qu’un parti politique avait une durée de vie d’une génération. Le PQ est devenu impertinent depuis qu’il s’est rallié à la droite et qu’il hydrocarbure à la nostalgie et à la peur de l’autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE