La fermentation spontanée dorénavant autorisée au Québec

166

La microbrasserie Pit caribou de Percé utilisera la fermentation spontanée pour ses produits à compter du printemps prochain.

Auparavant interdite par la Régie des alcools, des courses et des jeux, cette méthode est le procédé original de la fermentation de la bière qui date de plus de 10 000 ans. Le propriétaire de la microbrasserie Pit caribou, Francis Joncas, explique les particularités de cette méthode.

Contrairement à la fermentation spontanée, les brasseurs du Québec ont recours à des levures achetées généralement en Californie.

Francis Joncas affirme que des démarches entreprises en 2016, en collaboration avec le Centre de recherche sur les biotechnologies marines à Rimouski, ont mené à l’autorisation d’utiliser la fermentation spontanée.

Pour le propriétaire de  la microbrasserie Pit caribou, il s’agit d’un avancé très important pour les brasseurs du Québec puisque cette méthode permettra une diversification des produits. Parmi les prochaines étapes, un groupe a été formé dans le but de réaliser un cahier de protocole. Ce document indiquera les principes de base de la démarche pour produire une bière par fermentation spontanée à l’attention des autres microbrasseries de la province.

LAISSER UN COMMENTAIRE