Les élections générales seront devancées à Percé

170

Sébastien Proulx confirme que son gouvernement a l’intention de devancer les élections générales à Percé, ce printemps, plutôt que de tenir des partielles.

Le ministre responsable de la région apporte ces précisions suite à la démission du maire André Boudreau et de 5 conseillers.

Il explique que le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, déposera un projet de loi privé qui permettra de prolonger le mandat des élus au-delà des 4 ans prévus par la Loi sur les élections municipales.

 

Sébastien Proulx estime que la Ville de Percé ne peut demeurer sans conseil municipal jusqu’aux prochaines élections, prévues en novembre 2017, étant donné les circonstances.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE