De nouvelles mesures à venir pour protéger les baleines noires

Alors que Pêches et Océans Canada se demandait mercredi si une baleine noire qui était empêtrée dans des engins de pêche au large de la péninsule gaspésienne avait pu se libérer d’elle-même, le ministre Dominic Leblanc promettait d’adopter de nouvelles règles pour protéger les mammifères marins des pratiques de pêche commerciale.

Les autorités canadiennes enquêtent maintenant pour déterminer si les gréements de pêche avaient été mis à l’eau dans une zone de pêche permise, ou s’il s’agissait d’équipement perdu ou abandonné en mer, ce qui a été le cas cet été.

Depuis le début de juin, 10 baleines noires de l’Atlantique Nord sont mortes dans le golfe, du Sant-Laurent, certaines vraisemblablement heurtées par des navires. Il s’agit de chiffres sans précédent – trois fois plus que d’habitude.

Le ministre Leblanc a donc indiqué mercredi que son gouvernement déposera de nouvelles règles pour la pêche commerciale afin d’améliorer la sécurité entourant la prochaine migration des baleines dans le golfe du Saint-Laurent, en 2018.

 

Au début du mois, Ottawa avait déjà ordonné aux gros navires de ralentir leur course dans le golfe. Les navires de 20 mètres et plus doivent ralentir leur vitesse à 10 nœuds entre la Côte-Nord et le nord de l’Île-du-Prince-Édouard.

LAISSER UN COMMENTAIRE