De l’eau de meilleure qualité au centre-ville de Gaspé en 2018

258

Les gouvernements du Québec et du Canada confirment le montage financier du projet d’amélioration du réseau d’aqueduc à Gaspé.

Estimée à plus de 8 millions de dollars, la mise à norme du réseau sera financée à la hauteur de 3,8 millions de dollars par le fédéral et 2,5 millions de dollars par le provincial. La Ville de Gaspé devra pour sa part payer près de 20 % des coûts, soit un peu plus de 2 millions de dollars.

Le maire, Daniel Côté, se satisfait de cette proportion, qui aurait pu être de 50 %. 

 

La prise d’eau souterraine se fera à partir d’un nouveau site près de la rivière St-Jean. Alors qu’un avis d’ébullition est justement en cours, le maire se réjouit de savoir que les 2000 résidences connectées auront enfin une alternative à l’eau de surface. 

 

Les travaux de déboisement du site sont commencés et l’étape de l’appel d’offres se termine bientôt. Si tout se déroule pour le mieux, le nouveau système d’aqueduc pourrait entrer en fonction à l’automne 2018.

3 autres projets d’aqueduc sont toutefois encore en attente de financement à Gaspé. À Rivière-au-Renard, les coûts pourraient atteindre 14 millions de dollars pour la construction d’une usine au lac D’Amours. À L’Anse-à-Valleau et à L’Anse-au-Griffon, les réseaux privés ne sont plus tolérés par le gouvernement. La Ville devra donc les mettre aux normes, mais il est trop tôt pour évaluer les coûts.

LAISSER UN COMMENTAIRE