Les citoyens invités à observer et documenter le capelan

116

Des scientifiques interpellent les citoyens afin de documenter le capelan.

Le Réseau d’observation du capelan, l’Observatoire global du Saint-Laurent et le Fonds mondial pour la nature lancent un site Internet pour inciter les gens à partager de l’information sur ce poisson.

Si vous êtes témoins de plusieurs capelans qui roulent sur la plage, vous êtes invités à prendre une photo et à noter le moment et le lieu. Il vous suffit ensuite d’envoyer le tout sur le site www.eCapelan.ca.

Le capelan est un poisson de proie pour plusieurs espèces comme la morue, le phoque, la baleine et certains oiseaux. Les scientifiques estiment qu’il peut avoir une grande répercussion sur l’écosystème marin dans son ensemble et avouent qu’ils en connaissent trop peu sur les éléments qui influencent son comportement.

Entre les mois d’avril et de juin, le capelan s’approche du rivage le long du St-Laurent pour frayer. C’est dans cette période qu’on peut les apercevoir se tortiller sur la plage.

LAISSER UN COMMENTAIRE