900 M$ pour faire face à la crise sur le bois d’œuvre

40

Le gouvernement fédéral annonce un plan d’aide contenant des mesures atteignant près de 900 millions de dollars pour aider l’industrie forestière à faire face au conflit du bois d’œuvre.

Exportation et développement Canada disposera de 500 millions de dollars pour offrir des solutions de gestion du risque et de financement commercial, y compris des garanties de prêts et d’emprunts. La Banque de développement du Canada mettra quant à elle 105 millions de dollars en financement commercial à la disposition des entreprises forestières admissibles.

À ces montants s’ajoute une enveloppe de 260 millions de dollars visant à appuyer les travailleurs de l’industrie canadienne du bois d’oeuvre, notamment sous la forme de bonifications à l’assurance-emploi.

Trois ministres du gouvernement fédéral ont été mobilisés pour annoncer ce programme élaboré en réaction à la décision américaine de frapper les importations canadiennes de droits compensatoires à la frontière.

Le député d’Avignon-la-Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, affirme qu’au-delà de cette aide, son gouvernement souhaite régler ce dossier de façon définitive.

 

Il s’agit du cinquième conflit du bois d’oeuvre.

LAISSER UN COMMENTAIRE