Une chasse qui rapporte

450

La chasse à l’orignal à la carabine est commencée depuis samedi dans la région.

Du point de vue des retombées économiques, cette activité procure de l’emploi de façon permanente à 206 personnes en Gaspésie.

Dans la zone 01, qui couvre toute la région, plus de 20 mille chasseurs ont acheté leur permis pour s’adonner à la chasse qui se déroule jusqu’au 23 octobre.

Selon les dernières données du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, tous les types de chasse pratiqués dans la région généreraient des retombées économiques de 26 M$.

Le porte-parole du ministère, Jacques Nadeau, donne plus de précisions.

 

Le ministère s’assure aussi du respect de la réglementation entourant la chasse à l’orignal.

L’adjoint au au soutien opérationnel pour la direction de la protection de la faune pour la Gaspésie, Richard Hamel, précise que l’an dernier, 349 constats d’infractions ont été remis par les agents à des chasseurs fautifs. Il précise la nature des infractions les plus fréquentes.

 

Environ 45 agents de la faune sont en fonction en Gaspésie, durant la semaine de la chasse à l’orignal.

LAISSER UN COMMENTAIRE