UNE VISITE AUX ILES

    31

    Le chef de l’opposition officielle à Ottawa, Thomas Mulcair a profité de son passage dans l’archipel cette fin de semaine pour discuter avec des citoyens, des élus et des représentants de l’industrie de la pêche.

    Que ce soit le retrait du Canada du Protocole de Kyoto, des changements apportés à l’assurance-emploi ou des coupures de Pêches et Océans, toutes les décisions du gouvernement conservateur ont, selon Thomas Mulcair, des impacts réelles et observables en Gaspésie et aux Iles :

     

    Accompagné du député Philip Toone, Thomas Mulcair a aussi discuté du controversé projet d’exploration pétrolière Old Harry avec les membres de la Table des hydrocarbures des Îles.
    Selon lui, le gouvernement ne peut affirmer que le projet est sans danger pour l’environnement :

     

    Le néo-démocrate Thomas Mulcair assure, que si son parti forme le prochain gouvernement, les différences régionales seront prises en compte dans la gestion des affaires gouvernementales.
    Les canadiens devraient être appelés aux urnes, au plus tard en 2015.