UNE OUVERTURE DU FÉDÉRAL

    18

    Philip Toone affirme que le fédéral ne ferme plus complètement la porte à intervenir pour assurer la survie de Via Rail dans l’Est-du-Québec et les Maritimes.

    Les déclarations du député de la Gaspésie et des îles font suite à la délégation de 7 députés NPD qui ont décidé de prendre le train Via Rail lundi entre Halifax et Ottawa afin de faire pression sur le gouvernement conservateur.

    Le voyage a permis du même coup constater que la population des Maritimes et de L’Est-du-Québec est consciente de l’importance de conserver le service de transport de passagers dans ces régions.

    Philip Toone précise d’ailleurs que plusieurs pétitions ont été déposées jusqu’à maintenant à Ottawa afin de faire bouger le fédéral.

     

    Le député affirme que le fédéral commence a prendre en compte la pression du milieu pour investir le fameux 10 millions de dollars nécessaires pour conserver le tronçon entre Bathurst et Miramichi.

    D’ailleurs, la ministre des Transports serait plus favorable à prendre connaissance du dossier.

     

    Philip Toone affirme que s’il n’y a pas d’investissement pour conserver le rail d’ici juillet, ce dernier pourrait être démantelé et il serait impossible par la suite de revenir en arrière.

     

    PARTAGER
    Article précédentRALENTISSEMENT ÉOLIEN
    Article suivantBILAN NÉGATIF
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.