UNE AUTRE SAISON TOURISTIQUE À LA BAISSE

    27
    Le Cap Bon Ami, au parc national Forillon. Photo : Archives

    La chambre de commerce et de tourisme indique une baisse de 6% de la fréquentation touristique dans la Ville de Gaspé.

    Depuis 2010, le nombre de touristes qui nous rend visite a chuté d’au moins 25%.

    Le président de l’organisme, Olivier Nolleau croit que les chiffres de cette année sont attribuables à l’état de l’économie mondiale ainsi qu’au choix d’autres destinations.

     

    Afin de remédier à la situation, il croit qu’il est primordial d’actualiser l’offre touristique. Il affirme que les gîtes et auberges, populaires au début des années 2000, cèdent la place aux terrains de camping et aux tentes de type «prêt à camper». Il appuie ses dires sur la stratégie du parc Forillon qui a justement misé sur ce type d’hébergement et qui affiche une hausse de fréquentation de 4% dans un contexte à la baisse.

    Olivier Nolleau estime qu’il est primordial de revoir la promotion en fonction du public qui peut s’intéresser à la région.

     

    Il affirme également que les infrastructures touristiques de Gaspé se sont bonifiées au cours des dernières années et qu’il est temps de les mettre en valeur, dans un contexte où la promotion s’effectue de moins en moins à partir des bureaux d’information touristique au profit des nouvelles technologies.

    Olivier Nolleau souligne que la plage Haldimand, la gare intermodale, le Berceau du Canada et l’offre de Penouille doivent être connus et que les gens de Gaspé doivent se les approprier et les fréquenter.

    Il compte également se pencher sur le tourisme d’affaires comme moyen d’attirer des groupes de visiteurs à l’extérieur des périodes d’haute affluence touristique.