TROP CHER POUR RÉPARER ?

    31

    Gaétan Lelièvre reproche au ministère des Transports de faire exploser les coûts de la réfection du rail en Gaspésie.

    Selon le député, l’inaction du ministère dans les travaux a effectué sur le rail en Gaspésie laisse craindre le pire et mènera a un abandon ou une fermeture du chemin de fer.

    Gaétan Lelièvre explique que le MTQ prévoit plus de dépenses pour la réfection du rail alors que la Société de chemin de fer affirme pouvoir arriver à faire les travaux à moindres coûts.

    Le député de Gaspé affirme que sans volonté politique, le scénario d’une fermeture du tronçon gaspésien sera orchestré.

    Ce n’est pas la première fois que Gaétan Lelièvre évoque ce scénario.

    Il affirmait en octobre 2014, que lorsqu’il était ministre responsable des régions, sous le gouvernement Marois, que des hauts fonctionnaires mettaient des bâtons dans les roues de la Société de chemin de fer.

    Cette position des hauts fonctionnaires remonte aussi loin, selon lui, que lors de l’achat du chemin de fer par les quatres MRC de la Gaspésie en 2007.

    Journaliste: Richard O’Leary