Des travailleurs qui quittent et d’autres s’installent

152

Jeudi, à l’émission O’Leary le midi, la MRC de la Côte-de-Gaspé a perdu dans la dernière année une centaine de personnes dans les échanges interrégionaux de population.

De ce nombre,  près  la moitié se retrouve dans le groupe d’âge des travailleurs de 25-64 ans.

Au même moment, la MRC de Rocher-Percé a fait un gain dans cette catégorie de près de 100 personnes.

Qu’est-ce qui a provoqué cette baisse d’un côté et une augmentation de l’autre?

Qui sont ceux qui viennent s’installer en Gaspésie et dans nos MRC?

Nous avons reçu Camille Moulin Langevin de Place aux jeunes de la Côte-de-Gaspé et Stéphanie Roy du même organisme dans Rocher-Percé.

Nous avons parlé aussi à des personnes qui viennent s’établir dans la région.

Entrevue avec Camille Moulin Langevin:

 

Entrevue avec Stéphanie Roy:

 

Voici des témoignages de nouveaux arrivants dans la région.

Avec Maude Gagné:

 

Entretien avec Olivier Gagnon:

 

Témoignage de Ali Bouhouch:

 

1 COMMENTAIRE

  1. Moi je suis nouvelle arrivante depuis le 15 janvier 2017. Suis tombée en amour avec la Gaspésie en 2011 précisément juste avant d’arriver à Carleton et depuis 2014 je cherchais un emploi pour venir y habiter. Je viens de la rive sud de Montréal soit à 950 km de route. Mes 3 enfants adultes restent là bas.
    J’ai eu l’opportunité de travailler comme gestionnaire à l’hôpital de Gaspé. Mon premier choix était Baie-des-chaleurs.

    Je suis venue pour mon bien-être pour la splendeur des paysages et pour l’opportunité d’activités plein air.

    Bonne journée

LAISSER UN COMMENTAIRE