TRAVAIL DES POMPIERS

    50

    L’utilisation de gicleurs dans les établissements d’hébergement permettrait d’éteindre les incendies à près de 95 pour cent selon le Service des d’incendies de Gaspé.

    Les lois actuelles au Québec font en sorte que les résidences privées pour personnes âgées ne sont pas obligées de posséder des gicleurs.

    La nouvelle certification oblige les propriétaires à établir un plan de sécurité pour les incendies, mais n’exige pas l’installation de gicleurs dans certaines parties des résidences. En Gaspésie et aux Îles, 41 résidences privées sur les 57, ne possèdent pas de gicleurs.

    Pour le chef pompier du Service des incendies de Gaspé, Carl Sinnett, l’installation de gicleurs dans des bâtiments fait toute une différence lorsqu’un incendie se déclare.

     

    Pour le service des incendies de Gaspé, combattre des incendies majeurs en hiver est tout un défi.

    Carl Sinett affirme que les conditions climatiques auxquelles ont été confrontés les pompiers qui ont combattu l’incendie à l’île Verte étaient des plus difficiles.

     

    Selon le Service des incendies de Gaspé , le plan d’intervention mis en place, en cas de conflagration dans les établissements d’hébergement, permet d’agir rapidement.

    En mars 2013, les pompiers de Gaspé ont évacué, en pleine nuit, 130 personnes du Manoir des Augustines suite à un incendie qui s’était déclaré dans la cuisine. L’événement n’avait fait aucune victime ni blessé.