TOUJOURS EN NÉGO

    101

    Jean D’Amour affirme que Québec veut en venir à une entente avec Pétrolia et Tugliq dans le but d’aller de l’avant avec le projet de gaz liquéfié.

    Le ministre libéral veut rassurer les élus de la région et de la Côte Nord qui s’inquiètent du silence du gouvernement concernant une aide financière pour permettre d’évaluer le potentiel de gaz naturel près de Murdochville. Le projet de 500 millions de gaz liquéfiés de Tugliq en dépend.

    Jean D’Amour affirme que les discussions avec les entreprises se déroulent bien et que son gouvernement veut réussir à conclure une entente.

    Jean D’Amour explique aussi que même si le projet de gaz liquéfié de Bécancour voit le jour, il y aura de la place pour celui de Tugliq en Gaspésie. Selon lui, il n’y a pas que le marché de la Côte-Nord qui est possible de développer.

    Le projet de gaz liquéfié de Tugliq doit créer entre 200 et 250 emplois directs dans la Côte-de-Gaspé.