TAXE HÉBERGEMENT

    42

    taxehebergement

    L’Association touristique régionale de la Gaspésie s’inquiète des intentions du gouvernement libéral de centraliser la taxe sur l’hébergement.
    C’est en 1997 qu’une taxe de 3% a été appliquée en Gaspésie afin de promouvoir les attraits touristique de la région. Aujourd’hui, le gouvernement a l’intention d’administrer lui-même les millions de dollars qui proviennent des hôtels et des gîtes de la province. Pour la Gaspésie, la taxe sur l’hébergement rapporte annuellement près d’un million 200 mille dollars. La directrice générale de l’ATR de la Gaspésie, Joëlle Ross, craint les effets d’une centralisation :

    De plus, le gouvernement aurait l’intention d’imposer à chacun des établissements d’hébergement de la province une taxe de 3,5% par nuit aux clients. Cette augmentation aurait pour effet de rapporter 67 millions au lieu des 49 actuellement.
    La taxe sur l’hébergement a notamment permis à la Gaspésie d’obtenir une promotion nationale, comme le mentionne Joëlle Ross :

    Autant le milieu hôtelier que les ATR du Québec sont unanimes contre une centralisation de la gestion de cette taxe. C’est ce printemps que la ministre du tourisme, Dominique Vien, doit déposer son nouveau plan d’affaires.
    Source : Gilles Philibert

    PARTAGER
    Article précédentPERCÉ PREND SA PLACE
    Article suivantDEUX DRONES EN GASPÉSIE
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.