TAXE À L HÉRBERGEMENT

    37

    La Fédération québécoise de camping et caravaning se dit préoccupée par l’annonce voulant que les terrains de camping soient éventuellement tenus de percevoir la taxe sur l’hébergement.

    C’est ce qu’étudie présentement la ministre du Tourisme, Dominique Vien.
    Le directeur général de la FQCC, André Rivest, explique ses réticences à voir les terrains de camping ajoutés à la liste des établissements d’hébergement soumis à cette taxe découlant de la loi 76 :

    La taxe sur l’hébergement est présentement appliquée aux établissements hôteliers, résidences touristiques, gîtes, chalets ou encore aux pourvoiries, depuis 1996.
    André Rivest ne croit pas toutefois que les terrains de camping puissent y être soumis à court terme :

    Pendant ce temps, les associations touristiques du Québec sont sur le qui-vive, craignant que Québec s’emparent de la taxe sur l’hébergement.

    En Gaspésie, cette taxe sert à faire la promotion de la région, avec la campagne Gaspésie, je t’aime.

    Elle représente un revenu de 1 million 200 mille dollars pour l’ATR.
    Cette option demeure à l’étude au gouvernement.
    Engagement politique