SANS COMMENTAIRE

    56

    via_rail

    VIA Rail ne veut pas commenter le scénario des autorails sur le chemin de fer gaspésien.

    Le député Philip Toone a proposé récemment d’utiliser les wagons autorail de VIA Rail pour ramener un service de passagers en Gaspésie.
    Ces petits wagons, d’une cinquantaine de places, sont munis de leur propre moteur et sont la moitié moins lourds que les locomotives traditionnelles.
    Même avec les restrictions sur la capacité portante des ponts, ce petit autorail pourrait circuler sur la majorité du tronçon gaspésien.
    Questionnée sur le sujet, VIA Rail a répondu qu’il s’agissait d’hypothèse à ce moment-ci et qu’elle ne préférait pas commenter ce scénario.
    VIA Rail a aussi spécifié dans sa communication que le service complet de transport de passagers sera de retour dans la région seulement lorsque la totalité de la voie ferrée sera sécuritaire.
    Le député fédéral, Philip Toone, n’est pas surpris de cette réponse et affirme qu’il reste encore du travail pour convaincre le transporteur ferroviaire.

    Une rencontre est d’ailleurs organisée par le député NPD le 19 juin prochain à Chanlder pour présenter le projet des wagons autorail.
    Journaliste : Richard O’Leary

    PARTAGER
    Article précédentLOGEMENT: PROJETS COMPROMIS
    Article suivantCANDIDAT CONSERVATEUR
    Journaliste collaboratrice Rocher-Percé // 418 782-2719 // aubertbonnariane@gmail.com