SAISON TOURISTIQUE

    34

    Les visiteurs ont semblé légèrement moins présents dans les attraits touristiques en Gaspésie en tout début de saison.

    Au parc de Miguasha, de l’île Bonaventure et du Rocher Percé, la fréquentation a diminué, bien que la situation ne soit pas désastreuse. Le directeur des 2 établissements, Rémi Plourde :

    Le Bioparc de la Gaspésie à Bonaventure observe une diminution de la fréquentation touristique, à la hauteur de 4 à 5 %.

    Toutefois, à première vue, la location des chalets lui appartenant, est en hausse d’environ 8 %. La directrice, Marie-Josée Bernard :

    Au site du Banc de pêche de Paspébiac, la directrice Anick Loisel signale que le début de la saison touristique ressemble en plusieurs points à ce qui a été observé l’an dernier, au mois de juin.

    Le nombre de visiteurs est relativement stable par rapport à l’an dernier, mais en diminution par rapport à 2011 :

    Par contre, au Parc national Forillon, la situation semble être complètement différente qu’ailleurs. Le directeur, Stéphane Marchand :

    En 2012, la région a connu une croissance de 4,3 % du nombre de nuitées dans les établissements hôteliers par rapport à l’été 2011.

    Si l’augmentation s’est fait sentir dans la Baie des Chaleurs et dans le secteur de Matane-Métis, la pointe de la Gaspésie a toutefois plutôt connu une baisse variant entre 4 et 10 pour cent qui s’ajoutait à celle vécue, en 2011, dans le secteur Forillon-Gaspé-Percé où les hôteliers ont connu un manque à gagner de 15%.