RÉPERCUSSIONS À GASPÉ

    47

    Gaétan Lelièvre confirme que le sauvetage de l’usine Enercon à Matane, tel qu’il se présente, viendrait nuire à LM Wind Power de Gaspé.

    Le député de Gaspé fait référence aux 200 mégawatts d’énergie éolienne qui pourraient être donnés de gré à gré à Enercon pour empêcher l’entreprise de fermer son usine. Cela priverait l’usine de Gaspé de contrats puisque l’usine de Matane n’achète pas de pales chez LM Wind Power.

    Enercon veut ce bloc de 200 mégawatts puisqu’elle n’a rien obtenu du dernier 450 mégawatts attribué en décembre dernier.

    Gaétan Lelièvre affirme que LM Wind Power n’aurait rien obtenu non plus du dernier appel d’offres et que l’entreprise de Gaspé est aussi sur les rangs pour le contrat de gré à gré.

    Il explique que c’est Hydro-Québec qui a cédé ce bloc de 200 mégawatts aux Innus du Nord-du-Québec et que ces derniers doivent choisir leur propre fournisseur pour la construction d’un parc éolien.

    Le député de Gaspé explique qu’il n’est pas contre ce processus, mais que Québec doit s’assurer que ce soit équitable pour tous ceux qui tentent d’obtenir le 200 mégawatts.

    Gaétan Lelièvre affirme avoir des échos selon lesquels le promoteur, qui est partenaire avec LM Wind Power, serait plus compétitif dans les prix que Enercon.

    L’usine Enercon de Matane est l’une des trois usines dans la région désignée qui fabriquent des tours d’éoliennes ainsi que des convertisseurs et emploie 85 personnes. LM Wind Power est la seule usine de pales éoliennes et elle offre du travail à 200 personnes.