RÉACTION DU SIIIEQ

    29

    Le SIIIEQ dénonce vigoureusement le projet du gouvernement de fusionner les CSSS sur la base des régions administratives.

    Le Syndicat des infirmières et infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes affirme que la disparition des agences et la fusion des CSSS de la Gaspésie en une seule méga structure administrative deviendra un éléphant blanc. Cette structure serait trop grosse et trop éloignée des besoins des citoyens pour qu’elle soit efficace.

    La présidente du SIIIEQ va plus loin et affirme que tous les membres de ce seul conseil d’administration seront nommés par le ministre directement. Micheline Barriault y voit un danger d’ingérence politique :

    Micheline Barriault affirme également que les administrateurs du réseau de la santé sont très mal placés pour dénoncer ce projet. Elle affirme que ces derniers ne peuvent dénoncer le projet sous peine d’être ignorés par le ministre quand les emplois seront distribués dans la nouvelle structure :

    Micheline Barriault conclut en disant que ce projet de loi ne contient aucune amélioration des services à la population, pas d’ajout d’infirmière ou de médecins dans les urgences, pas de personnel supplémentaire pour donner des soins aux personnes âgées ni de hausse de budget pour le maintien à domicile.

     

    PARTAGER
    Article précédentUNE FUTURE FILIÈRE DES HYDROCARBURES
    Article suivantENCORE PLUS DÉMUNIS
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.