RÉACTION DES MÉDIAS

    26

    La présidente de la section régionale de la Fédération professionnelle des journalistes comprend mal la sortie du Comité de suivi de Ciment McInnis au sujet du travail des médias.

    Le Comité de suivi de Ciment McInnis a reproché aux médias de donner trop de place aux opposants à la cimenterie.

    Selon les membres du comité, les médias s’opposent à tous les projets de développement en Gaspésie.

    Pour la nouvelle présidente de la FPJQ, Joane Bérubé, cette sortie est difficile à expliquer, en particulier dans le dossier de la cimenterie.

    Les avis favorables au projet, comme ceux provenant de la direction de Ciment McInnis, de la Conférence des élus ou de la Table des préfets, notamment, se retrouvent tout autant publiés dans les médias.

    La présentation des deux côtés de la médaille permet aux Gaspésiens une meilleure compréhension du dossier, estime Joane Bérubé :

    Selon elle, le comité fait fausse route quand il écrit que les médias s’opposent à tous les projets de développement :

    La nouvelle présidente est d’avis que ce genre de fausses généralités véhiculées sur les journalistes peut même les placer dans des situations précaires lorsqu’ils couvrent un débat aussi polarisé.

     

    PARTAGER
    Article précédentGRENOUILLE PAS COMME LES AUTRES
    Article suivantCHANGEMENT DE CAP
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.