RÉACTION CONTRE LE JOURNAL DE QUÉBEC

    43

    La première page du Journal de Québec d’hier sur la Gaspésie fait réagir ce matin.
    Le président de la CRÉ accuse le journal de Québec de sensationnalisme face à l’article en une du quotidien avec comme titre; Cimenterie de Port-Daniel en Gaspésie, la poubelle de l’Amérique.
    Daniel Côté affirme qu’il n’y a rien de nouveau, car l’information concernant le nombre de tonnes de coke de pétrole que prévoit bruler la cimenterie est connue depuis 2013.

    Pour le président de la Conférence des élus, il s’agit d’un autre exemple du dénigrement systématique des grands médias face à la Gaspésie :

    Le président de la CRÉ concède que l’usine sera effectivement polluante. Cependant, il affirme que les autres cimenteries présentement en opération sont désuètes.

    Le directeur de la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, Olivier Noleau, affirme aussi que la région est encore victime d’une campagne de dénigrement.

    Et hier, le premier ministre a été rattrapé par ce dossier alors qu’il se trouvait à New York pour vanter les initiatives environnementales québécoises dans le cadre de la « Semaine du climat ».

    Questionné sur le fait que l’usine devra importer « jusqu’à 175 000 tonnes de coke de pétrole par année », Philippe Couillard a martelé qu’il ne fallait pas mettre en opposition l’environnement et le développement économique. Puis, il a dit faire confiance au contrepoids qu’offrira la bourse du carbone, qu’il est allé promouvoir à New York :

    C’était le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

     

    PARTAGER
    Article précédentCOMPRESSION DE 11 MILLIONS
    Article suivantINTERPRÉTATION DANS FORILLON
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.