QUELQUES RÉPONSES…

    37

    hotel d

    Le maire de Gaspé estime que le projet de loi sur les hydrocarbures de Québec vient répondre à certaines de ses attentes, mais laisse peu de place aux pouvoirs municipaux.

     

    Premièrement, la Ville est satisfaite de voir dans le projet de loi qu’un Bureau audiences publiques sur l’environnement (BAPE ) devrait être  requis pour les projets reliés aux hydrocarbures.

    Daniel Côté, estime que Gaspé a été entendue à ce sujet par le gouvernement.

    Le maire affirme qu’il semble aussi y avoir une ouverture de Québec à verser une forme de redevance au milieu.

    Daniel Côté aurait cependant souhaité que les municipalités aient un mot à dire sur le développement des projets d’hydrocarbures.

    Enfin, la Ville de Gaspé compte faire valoir au gouvernement du Québec l’importance de développer l’expertise locale et régionale à travers un technocentre des hydrocarbures.

    Journaliste: Richard O’Leary