QUELQUES PRISE DE BEC

    40

    Les candidats à l’élection fédérale pour la Gaspésie et les Îles s’en sont tenus à leur feuille de route lors du débat présenté hier sur nos ondes.

    La libérale, Diane Lebouthillier, le néo démocrate, Philip Toone, le bloquiste Nicolas Roussy et le conservateur, Jean-Pierre Pigeon, ont débattu sur les thèmes de l’économie, des infrastructures, du tourisme, des pêches, de l’assurance-emploi et des transports.

    Les échanges les plus corsés se sont produits surtout entre Diane Lebouthillier, Philip Toone et Nicolas Roussy.

    En début de débat, le néo-démocrate s’en est pris aux libéraux pour les pertes d’emplois du fédéral en Gaspésie.

    Sur l’assurance emploi, les échanges ont été plus intenses alors que Diane Lebouthillier a dirigé ses attaques contre Nicolas Roussy du Bloc québécois qui s’en est pris à son tour au candidat néo démocrate.

    Sur la réouverture du centre de Communication et de trafic maritime de Rivière-au-Renard, tous étaient d’accord, sauf le candidat conservateur Jean-Pierre Pigeon, qui a avoué qu’il était trop tard.

    Sur le dossier du chemin de fer, Philip Toone a affirmé que Diane Lebouthillier était responsable des problèmes du rail en Gaspésie.

    Le débat est en rediffusion sur les ondes de Télé Gaspé.