QUAI DE PERCÉ : EN RECHERCHE DE SOLUTIONS

    101

    quai percé

    Le ministère des Pêches et Océans ne garantit plus l’argent pour un nouveau quai à Percé et ne discutera pas avec l’industrie touristique de Percé.

     

    Rappelons que lors de l’assemblée municipale de juillet, le conseil a voté une résolution demandant au fédéral de reporter la proposition conclue avec la ville de Percé pour la reconstruction du quai, en attendant qu’une entente survienne avec les exploitants de bateaux pour assurer son financement.

    Lors de cette même assemblée, l’un des membres de l’industrie touristique, Jean-François Gagné, s’est renseigné à savoir si les représentants commerciaux pourraient s’entendre eux-mêmes avec le fédéral. La résolution évoquait d’ailleurs cette possibilité.

    Les représentants de Pêches et Océans Canada ont accusé réception de la demande de Percé. Ils ont répondu au conseil par une missive qui contenait plusieurs points. Elle sera rendue publique lors de la prochaine assemblée municipale, au mois d’août.

    Tout d’abord, le ministère n’a pas pu garantir le maintien des fonds. L’entente étant venue à échéance, malgré une représentation prévue en faveur du projet, la lettre indiquait que le montant n’était plus garanti depuis le 7 juillet.

    Puis, le fédéral désire continuer à négocier uniquement avec la Ville de Percé. On écoute le maire André Boudreau:

     

    Finalement, la crainte qu’une tempête de mer n’abîme encore davantage la structure a été évoquée dans la lettre, rappelant l’urgence d’en venir à une entente au risque de perdre l’usage du quai pour l’été prochain, tout comme le financement de sa reconstruction.

    André Boudreau affirme que le milieu s’affaire à trouver des solutions.

    PARTAGER
    Article précédentRENOUVELLEMENT DE L’ENTENTE DE GESTION DU RAIL
    Article suivantEN PRIMEUR: DE MEILLEURS PRIX POUR LE HOMARD

    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.