PROJET ABANDONNÉ

    37

    Le ministre responsable de la région affirme que le projet de relance d’usine de sciage à Cap-Chat est mis de côté trop rapidement.

    Cette déclaration fait suite à celle d’un consortium formé, notamment du Groupement Forestier Coopératif de la Péninsule à Gaspé, qui confirme que le projet n’est plus possible en raison d’un manque d’approvisionnement de bois.

    Le regroupement de différentes entreprises forestières demandait au gouvernement 45 mille mètres cubes de bois provenant de l’usine de La Marthe qui est fermé depuis 2008.

    Selon Gaétan Lelièvre, l’approvisionnement de bois de cette usine a été cédé GDS suite à une faillite.

     

    Le député de Gaspé trouve dommage que le consortium forestier lance la serviette rapidement et affirme que du bois pourrait être disponible à l’automne.

     

    Le directeur du groupement forestier coopératif de la Péninsule de Gaspé, Claude Berger, estime que le projet est tout de même abandonné.

     

    Le projet d’usine de sciage à Cap Chat aurait permis l’embauche d’une vingtaine d’employés et d’une trentaine d’autres travailleurs pour les opérations forestières.