PROCÈS DE JOHANNE JOHNSON

    169

    palaisjusticeperce

    C’est hier que s’ouvrait officiellement le procès devant jury de Johanne Johnson au palais de justice de Percé.

    Johanne Johnson est accusée du meurtre de son conjoint James Dubé,le 30 avril 1998.
    L’étape des requêtes préliminaires et de la formation du jury son complétées et l’interdiction de publication est levée.

    La juge Michelle Lacroix a donné les instructions aux jurés en leur rappelant, en premier lieu, de se rappeler de la présomption d’innocence envers l’accusée et que pour la déclarer coupable, il fallait que la Couronne fasse la preuve de la culpabilité de Johanne Johnson hors de tout doute raisonnable.

    Elle les a invités à suivre le procès sans préjugés ni sympathie.

    Maître Gérald Maltais, procureur en chef adjoint pour l’Est du Québec a annoncé qu’il présenterait la preuve aux jurés. Il a rappelé les faits rapportés par les policiers lors de la découverte du corps de James Dubé en 1998. La victime, atteinte d’une balle à la tête a été retrouvée dans son domicile.

    Il a également rappelé le climat de discorde et de violence conjugale qui régnait au sein du couple. Il a ensuite affirmé que le procès avait pris fin, à cette époque, faute de preuves suffisantes. Le dossier a été rouvert en 2012 dans le cadre d’une opération Mr Big qui a duré jusqu’en 2013. Cette opération consiste à faire appel à des agents d’infiltration pour la personne suspecte fasse partie de leur organisation et passe aux aveux.

    Le 19 juin 2013, l’opération Mr Big a pris fin, alors que Johanne Johnson aurait, selon Maître Maltais, avoué le meurtre et divulgé ce qu’elle aurait fait de l’arme. Elle a été séquestrée puis relâchée en août.

    La couronne va appeler à la barre une série de témoins au cours des prochaines semaines, soient les policiers qui sont intervenus sur la scène du crime en 1998, des témoins civils ainsi que les agents d’infiltration de l’affaire Mr. Big.

    La défense de Johanne Johnson est représentée par Maître Rodrigue Beauchêne et Ariane Duval. On écoute Rodrigue Beauchesne.

    Les jurés ne seront pas séquestrés pendant le procès, sauf éventuellement lors du délibéré

    PARTAGER
    Article précédentPÉTROLIA RENCONTRE LE GOUVERNEMENT
    Article suivantLE CHEMIN DE FER EST RENTABLE
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.