PRIX PLAFOND POUR L’ÉOLIEN

    27

    La ministre Martine Ouellet souhaite plafonner le prix de l’énergie éolienne.

    La ministre des Ressources naturelles a rendu public, mercredi son décret pour lancer un nouvel appel d’offres, de 300 mégawatts, cette fois réservé à la Gaspésie et au Bas Saint-Laurent.

    Un autre appel d’offres, de 150 mégawatts, sera ouvert à l’ensemble du Québec. Cependant, elle plafonne le prix payé aux fournisseurs à 9,5 cents par kilowatt heure. La ministre justifie ce plafond pour éviter certains excès des dernières années :

    Dans les parcs éoliens issus du premier appel d’offres de 1000 mégawatts, le prix moyen que paie Hydro-Québec s’élève à 6,5 cents le kilowatt heure.

    Dans les parcs issus du second appel d’offres, de 2000 mégawatts, le prix moyen varie autour de 8,7 cents le kilowatt heure, à part les coûts de transport et le service d’équilibrage.

    Ainsi, la grande partie de l’électricité produite dans le secteur éolien, depuis le premier appel d’offres, était déjà vendue à Hydro-Québec à des tarifs qui se trouvaient déjà sous la barre de la limite fixée par la ministre hier.

    Par contre, les parcs de l’appel d’offres communautaires procureront 11,3 cents le kilowatt heure en moyenne aux fournisseurs.

    Ce dernier appel d’offres de 450 mégawatts s’ajoute à celui de 150 mégawatts accordé de gré à gré aux communautés autochtones, et à l’appel d’offres de 200 mégawatts réservé à Hydro-Québec.

    Au total, Québec ajoute donc 800MW en commande.