PRIORITÉS DANS LES PÊCHES

    33

    Le député Philip Toone veut réembaucher les scientifiques mis à la porte de Pêches et Océans et prioriser la séparation des flottilles.

    Le député NPD a pris ses engagements lors de notre émission spéciale des élections sur le thème de la pêche.

    Dans un premier temps, Philip Toone explique que le secteur a besoin des scientifiques afin de faire les recherches adéquates sur les ressources disponibles dans les différents types de pêche.

    Un gouvernement NPD réembaucherait les scientifiques de l’Institut Maurice Lamontagne de Mont-Joli qui ont perdu leurs emplois au gouvernement fédéral.

    Philip Toone veut aussi éviter les monopoles dans le secteur des pêches en préservant la séparation des flottilles.

    Selon le député NPD, sans une politique de préservation, les plus grandes entreprises ou des usines pourraient acheter les permis des pêcheurs pour obtenir leur quota. Les emplois de la région de la Gaspésie et des Îles pourraient être menacés.

    Philip Toone veut s’assurer du maintien d’une gestion régionale du secteur des pêches à Pêches et Océans et éviter une centralisation des pouvoirs à Ottawa.