POUR UNE MEILLEURE CONCERTATION

    26

    gaspesie2

    Les préfets sont invités à inclure la société civile dans le processus de création d’un nouvel organisme de concertation régionale.

     

    Suite à la disparition de la CRÉ, les préfets ont décidé récemment de créer un nouvel organisme de concertation.

     

    Ils ont affirmé qu’il était trop tôt pour déterminer quelle forme exactement prendra la nouvelle structure et des discussions à ce sujet auront lieu prochainement. Ils ont aussi affirmé qu’une place devrait être faite à cette table pour la partie civile.

     

    Le citoyen Philippe Garon, qui vient de lancer en compagnie de plusieurs collègues, un essai collectif sur une possible plus grande autonomie de la région vis-à-vis Québec, salut la décision des préfets d’aller de l’avant avec la création d’un tel organisme.

     

    Cependant, il invite vigoureusement les élus à inclure la société civile pendant le processus de création et non seulement une fois que tout aura été décidé. Pour lui, il est impossible de parler de concertation régionale sans que la partie civile soit représentée :

     

     

     

    C’était Philippe Garon qui vient de codiriger l’essai Sécession-Et si la Gaspésie devenait un pays libre.

    PARTAGER
    Article précédentÉLECTION PRÉCIPITÉE
    Article suivantPROCHES AIDANTS INDISPENSABLES
    Journaliste collaboratrice Rocher-Percé // 418 782-2719 // aubertbonnariane@gmail.com