POUR UNE GOUVERNANCE RÉGIONALE FORTE

    51

    Pierre-Michaud

    La Société civile de la Gaspésie franchit un premier pas dans le but de redonner une gouvernance régionale aussi efficace que la défunte Conférence régionale des élus.

    Une vingtaine d’organismes provenant de différents secteurs d’activités étaient représentés, jeudi soir dernier à Murdochville.

    L’un des porte-parole, Pierre Michaud, mentionne que l’objectif était de structurer davantage la Société civile pour lui permettre d’apporter une contribution positive pour une instance régionale solide. Il affirme que chaque secteur d’activités pourra compter sur un représentant, qui lui, alimentera la Table des préfets élargie :

    La Société civile tient mordicus à ce que sa représentation soit apolitique afin de ne pas avoir de couleur de quelques partis politiques que ce soit :

    Le prochain scénario de la Société civile comprend la nomination des représentants de chaque secteur d’activité pour la mi-juin, qui devront par la suite définir les principaux enjeux dans leur domaine. Par la suite, un Forum régional devrait se tenir à l’automne et qui rassemblerait les joueurs de tout développement pour la Gaspésie et les élus. À la lumière des constats établis, le tout sera présenté à la Table des préfets qui devra ensuite se prononcer sur un possible plan d’action.

    Journaliste : Gilles Philibert

     

     

    PARTAGER
    Article précédentAIDE DU FÉDÉRAL
    Article suivantDÉÇU ET SURPRIS
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.