POUR LE RETOUR DE VIA RAIL

    51

    Philip Toone est confiant que ministre des Transports commandera une étude afin de déterminer si tout le tronçon ferroviaire gaspésien peut recevoir des wagons autorails.

    Le député néo-démocrate a rencontré récemment le ministre Robert Poëti en compagnie de la Coalition des Gaspésiens pour l’avenir du train de passagers.

    Pour avoir un retour du service de passagers le plus rapidement possible, la coalition et le député estiment que VIA Rail pourrait utiliser les wagons autorails qui sont deux fois plus légers que les locomotives actuelles.

    Ce projet permettrait de circuler sur le rail gaspésien en attendant les investissements majeurs pour augmenter la capacité portante de plusieurs ponts qui ne peuvent pas accueillir les locomotives traditionnelles.

    Le député NPD de la Gaspésie et des Îles, Philip Toone, explique que le ministre Robert Poëti est ouvert à cette idée, d’autant plus qu’un retour de VIA Rail représente des revenus au MTQ qui est maintenant propriétaire du chemin de fer.

    Philip Toone explique qu’il faut maintenant convaincre VIA Rail que les wagons autorails peuvent circuler sur tout le rail gaspésien en sécurité. Pour ce faire, le ministère des Transports doit effectuer une étude sur la capacité portante des ponts entre Caplan et L’Anse-à-Beaufils.

    VIA Rail a cessé de desservir la Gaspésie en décembre 2012 pour des raisons de sécurité.

    Journaliste: Richard O’Leary