PORTE OUVERTE À QUÉBEC

    38

    LM WIND

    La Gaspésie demande à Québec de créer une cellule d’intervention pour aider les manufacturiers du domaine éolien à exporter leurs composantes et sauver les emplois.

     

    Les maires de Gaspé, New Richmond et Matane sont sortis plutôt satisfaits de leur rencontre d’hier avec le ministre Pierre Arcand et espèrent maintenir le nombre de travailleurs  dans les usines installées dans leurs municipalités.

    Les élus avaient demandé une rencontre avec le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles en raison des pertes d’emplois qui planent dans l’industrie.

    Le gouvernement a invité les entreprises de fabrication de composantes à se tourner vers l’exportation.

    C’est justement sur cet aspect que les élus ont voulu clarifier les intentions de Québec.

    Le maire de Gaspé, Daniel Côté, explique que le ministre Pierre Arcand s’est fait rassurant quant à la place de la filière éolienne dans l’échiquier énergétique du Québec pour le futur. Les élus ont aussi  sensibilisé le ministre sur les difficultés actuelles des usines.

    Daniel Côté précise que le ministre s’est montré ouvert à mettre en place une cellule d’intervention afin de trouver des pistes de solutions  pour faciliter la transition des entreprises vers l’exportation.

    Plus de deux cents emplois sont en jeux à Gaspé à l’usine LM Wind Power.

    Journaliste: Richard O’Leary