PLUS DE FEMMES

    23

    La région Gaspésie et les Îles a atteint un niveau historique aux élections municipales cette année alors que les femmes représentent maintenant 33% des élues.

    Sur les 301 sièges disponibles dans la région, 101 sont maintenant occupés par des femmes comparativement à 89 en 2009.

    Cela confirme qu’il y a une progression constante des femmes qui s’impliquent dans la gouverne locale de nos municipalités. La chargée de projet à la Table de concertation des groupes de femme de la Gaspésie et des Îles, Céline Breton, précise que ce résultat dépasse l’objectif qui avait été fixé à 30% par son organisme :

     

    Ainsi, les femmes occupent maintenant 34% des sièges de conseillères, soit 91 sièges sur 266, comparativement à 77 sièges en 2009. Céline Breton rapporte toutefois une baisse pour les postes à la mairie des municipalités en Gaspésie et aux Îles :

    De plus, même si les femmes occupent moins de sièges à la mairie comparativement à 2009, elles ont néanmoins été 22 à se porter candidates, ce qui démontre un intérêt des femmes pour la politique municipale.

    Actuellement, 2 municipalités dans la région ne comptent aucune femme au conseil, soit Cap-Chat et les Iles-de-la-Madeleine.

    Au Québec, la représentation féminine au sein des conseils municipaux poursuit aussi sa progression. Les femmes comptent maintenant pour 30 % des élus, comparativement à 27 % à l’issue de l’élection de 2009. Elles représentent désormais 17 % des maires et 32 % des conseillers.