PÉNURIE DE PHARMACIENS

    193

    pharmacie-1

    Un peu plus de 30% des postes de pharmaciens en établissements de santé ne sont pas comblés en Gaspésie.

     

    Ce qui fait que la région est l’une des plus touchées par la pénurie de cette catégorie de pharmaciens.

    Sur les 23 postes disponibles dans les hôpitaux de Gaspé,  Chandler, Maria et de Sainte-Anne-des-Monts,  seulement 16 sont occupés.

    Le président de l’Association des pharmaciens en établissements de santé, François Paradis,  qui est en tournée en Gaspésie, précise que les régions sont davantage victimes que les grands centres en ce qui concerne cette pénurie.

    Le manque de relève provient d’abord de l’écart de salaire entre le secteur privé et le secteur public qui a prévalu durant plusieurs années.

    François Paradis explique qu’aujourd’hui,  malgré des primes, la situation demeure difficile pour des endroits comme la Gaspésie.

    François Paradis explique que le travail des pharmaciens en établissements de santé en Gaspésie est aussi différent de celui qui se retrouve à Montréal.

    Cette année au Québec, 70 finissants du programme de pharmaciens en établissements de santé seront disponibles sur le marché du travail alors que 250 postes restent à combler au Québec.

    Journaliste: Richard O’Leary